Glossaire

Principales techniques de karaté

Ensemble des techniques (Waza) d’attaques directes du poing (Tsuki) avec ou sans déplacement.

Tsuki
Coup de poing direct appelé aussi Kara-Zuri qui part à mi hauteur pour aller vers l’avant en exécutant une « vrille » du poignet au dernier moment.
Mae Te Tsuki
Coup de poing direct donné avec le bras avant lorsque l’on a une jambe avancée et qui correspond à celle-ci.
Ura Tsuki
Variante du Tsuki. Le poing part de la hanche vers la poitrine ou le visage en remontant et en gardant la paume de main tournée vers le ciel.
Tate Tsuki
Variante du Tsuki en ne vrillant le poignet que de moitié.
Age Zuki
Variante du Tsuki ou la frappe s’effectue de bas en haut avec le dessus des kento.
Ippon Ken
Frappe avec l’index replié.
Hiraken
Frappe avec les phalanges repliées.
Nukité
Le pic des doigts. Les quatre doigts sont tendus en pic comme une lance et l’on frappe avec le bout des doigts.
Teisho Tsuki
La main est ouverte et l’on frappe avec la base de la paume de main, le poignet étant recourbé dos de la main vers l’avant bras.
Jun Tsuki
Coup de poing direct avec déplacement de la jambe arrière vers l’avant correspondant au poing qui frappe.
Jun Tsuki no tsukikomi
Similaire au précédent avec effacement léger du buste et posture plus penché vers l’avant.
Tobi-Komi-Tsuki
Frappe simultané en glissant. La jambe glisse vers l’avant et le poing correspondant à cette jambe frappe en même temps.
Tobi-Komi-Nagashi Tsuki
Coup de poing similaire au précédent avec une esquive du corps au moment de la frappe.
Gyaku-Tsuki
Coup de poing du bras arrière avec rotation des hanches.

Ensemble des techniques (Waza) d’attaques indirectes (circulaires ou semi-circulaires) du poing (Tsuki), mains ouvertes et coude.

Uraken Uchi
Frappe semi-circulaire avec le dos du poing fermé.
Tettsui Uchi
Frappe avec la partie du poing fermé correspondant au petit doigt, appelée le « coup du marteau ».
Mawashi Zuki
Frappe circulaire du poing pour arriver sur la partie latérale du visage.
Kagi Zuki
Frappe semi-circulaire du poing fermé (droit ou gauche) qui se lance latéralement en direction opposé.
Yama Zuki
Frappe des deux poings simultanés à deux hauteurs différentes.
Haishu Uchi
Frappe avec le dos de la main ouverte.
Shuto Uchi
Frappe semi-circulaire avec le tranchant de la main en sabre. La frappe s’exécute le plus souvent de l’extérieur vers l’intérieur et de haut en bas en diagonale.
Haito Uchi
Frappe main ouverte partie intérieure correspondant à l’index, le pouce étant bien replié pour permettre la frappe.
Mae Empi
Frappe semi-circulaire du coude qui part du flan pour se diriger vers l’avant.
Tate Empi
Frappe du coude qui part du flan pour remonter vers le haut.
Yoko Empi
Frappe du coude latéralement sur le côté.
Otoshi Empi
Frappe du coude vertical de haut en bas.
Ushiro Empi
Frappe du coude vers l’arrière

Ensemble des Techniques Frappées avec les Pieds soit pour Attaquer ou Défendre.

Mae Geri
Coup de pied direct de la jambe arrière vers l’avant.
Mawashi Geri
Coup de pied circulaire de la jambe arrière vers l’avant.
Sokuto Geri
Coup de pied frappé avec le tranchant externe du pied. Le plus souvent de l’arrière vers l’avant.
Mikazuki Geri
Coup de pied semi-circulaire frappé avec la partie interne (voûte plantaire) de l’arrière vers l’avant.
Ushiro Geri
Coup de pied du talon vers l’arrière. (coup de pied de « mule »).
Ura Mawashi Geri
Revers circulaire du talon, de l’arrière vers l’avant. La jambe arrière va vers l’avant légèrement en diagonale pour permettre la frappe du talon.
Ushiro Ura Mawashi Geri
Revers circulaire du talon avec rotation complète de la jambe arrière au départ de l’action.
Fumikomi
Coup de pied d’écrasement avec le tranchant du pied.
Kakato Geri
Coup de pied d’écrasement avec le talon.
Surikonde Mae Geri
Frappe directe avec la jambe avec déplacement préalable de la jambe arrière jusqu’à la hauteur du pied avant. Variante avec Mawashi Geri et Sokuto Geri.
Tobikonde Mae Geri
Frappe directe avec la jambe avant déplacement en croissant largement en avant du pied d’appui. Variante avec Mawashi Geri et Sokuto Geri.
Hiza Geri
Coup de genou en remontant droit vers le haut. Variante en remontant en diagonale et ou circulaire.

Ensemble des Techniques de Positions ou Postures, communément appelées Techniques en Position Debout. Se prononce et s’écrit aussi Dachi ou Datchi.

Heisoku Dachi
Position d’attente. Pieds serrés du talon aux orteils.
Musubi Dachi
Position d’attente utilisée le plus souvent pour le salut. Talons joints, pointes de pieds écartées.
Heiko Dachi
Pieds parallèles et écartés d’une largeur de hanche environ.
Hachiji Dachi
Position similaire à la précédente avec une ouverture des pieds plus prononcés.
Uchi Hachiji Dachi
Position similaire à Heiko Dachi avec les pointes de pieds plus rentrés vers l’intérieur.
Jun Zuki No Ashi
Position de fente avant. Les pieds sont sur deux lignes parallèles d’une largeur de bassin et d’un espace entre pied avant et pied arrière correspondant à peu près à une longueur de membre inférieur. La jambe avant est fléchie, genou à la verticale de la malléole, jambe arrière tendue en position naturelle.
Gyaku Zuki No Ashi
Position similaire à la précédente avec toutefois une largeur de posture très légèrement plus importante et une longueur plus courte.
Gyaku Zuki No Tsuki Komi No Ashi
Position en fente latérale avec les pointes de pieds dirigées vers l’avant. Similaire à la précédente avec les pieds pratiquement sur la même ligne latérale, l’un des pieds étant très légèrement en avant de l’autre.
Mahanmi No Nekoashi Dachi
Position en « fente » arrière. Les pieds se trouvent sur la même ligne longitudinale, la jambe arrière est fléchie avec genou à l’aplomb de la malléole, pied légèrement ouvert. La distance entre les deux pieds est celle du membre inférieur. Le talon de la jambe avant est légèrement décollé. Il existe une variante avec la jambe avant tendue et pied à plat au sol. Le buste se retrouve de profil.
Hanmi No Nekoashi Dachi
Position similaire à la précédente mais plus courte en longitudinale.
Nekoashi Dachi
Position du « chat assis » (vue de profil). L’espace longitudinal entre les deux pieds est réduit à une longueur et demie de pied. Le genou de la jambe arrière (fléchie) se trouve à l’aplomb de la malléole. Le talon du pied avant est décollé. La jambe arrière supporte l’essentiel du poids du corps.
Naihanshi Dachi
Position ou les deux pieds sont sur une même ligne latérale, pieds parallèles et pointes tournées légèrement vers l’intérieur. Les genoux sont fléchis et sorties vers l’extérieur à l’aplomb des malléoles. Le poids du corps est équitablement réparti sur les deux jambes. A l’origine appelée position du « cavalier de fer ».
Seishan Dachi
Position légèrement décalée vers l’avant similaire à la précédente ou l’un des deux pieds s’avance (talon) et se trouve sur la ligne latérale du pied arrière à hauteur des orteils.
Sanchin Dachi
Similaire à la précédente avec l’écartement des pieds plus réduits.
Position similaire à la précédente avec une avancée du pied avant sur la même ligne longitudinale que le pied arrière. Le poids du corps est équitablement réparti.
Shiko Dachi
Position similaire à Naifanshi Dachi avec un écartement des talons très légèrement supérieurs et pointes de pieds ouverts vers l’extérieur d’environ 45°.

Ensemble des Techniques de défense avec ou sans déplacement comprenant les Kawashi Waza (esquives) et Kansetsu Waza (clés).

Gedan Barai
Balayage vers le bas et l’extérieur avec la partie externe de l’avant bras correspondant au cubitus.
Jodan Age Uke
Défense, le plus souvent, contre une attaque de poing au niveau visage. La bras dévie le coup en remontant du flan vers le haut en passant sous et devant le visage.
Uchi Uke
Défense avec l’intérieur de l’avant bras, côté radius, en mouvement ascendant du flan opposé vers le visage (de l’intérieur vers l’extérieur, mouvement de dégainer le sabre).
Soto Uke
Défense avec l’extérieur de l’avant bras côté cubitus qui s’effectue de l’extérieur vers l’intérieur comme si l’on assénait un coup de marteau horizontalement.
Shuto Uke
Défense du sabre de la main ouverte et doigts tendus serrés de l’intérieur vers l’extérieur.
Haishu Uke
Défense avec le dos de la main ouverte. S’effectue le plus souvent avec esquive du buste et avec ou sans déplacement de jambes.
Soto Barai
Défense avec l’avant bras partie radius qui s’effectue de l’extérieur vers l’intérieur le plus souvent accompagné d’une esquive.
Otoshi Uke
Défense avec la partie externe de l’avant bras dans un mouvement de haut en bas.
Teisho Uke
Défense avec la base de la paume de main ouverte, doigts serrés et poignet replié vers l’avant bras.

Définitions générales

Atémi
Coup frappé avec l’une des « armes naturelles » sur un point précis et vulnérable du corps de l’adversaire. Le corps humain présente plusieurs dizaines de points particulièrement vulnérables, dits « points vitaux » ou « points d’atémi », sur lesquels un coup porté avec vitesse, précision et concentration de force (Kime) met l’adversaire hors de combat.
Barai
Balayer.
Bunkai
Interprétation d’une technique de Kata par application pratique avec un adversaire
Chudan
Poitrine et abdomen.
Dan
Niveau de grade du Karatéka confirmé, à partir de la ceinture noire.
Dojo
Salle d’entrainement (Do = voie, Jo = illumination).
Gedan
Bas-ventre et jambes.
Gi
Costume blanc en cotton. Le kimono est un karaté-gi.
Hidari
Côté gauche du corps.
Hikite
Action de tirer le poing en arrière dans une technique exécutée de l’autre bras (de Hiki : arrière et Te : main). L’hikite permet de stabiliser le corps et de concentrer l’énergie lors du Kime.
Jodan
tête
Ju-Kumite
Combat souple.
Kata
Séquence de mouvements précis et plus ou moins complexe simulant un véritable combat entre plusieurs adversaires survenant de plusieurs directions. Le Kata seul s’exécute seul et s’interprète avec les bunkai. Définit par les anciens Maîtres de Karaté, le kata est un recueil des techniques traditionnelles, c’est une encyclopédie de techniques indispensables pour progresser dans le karaté. Chaque style possède ses Kata, mais leurs origines se rejoignent au XIXième siècle. Le style wado-ryu possède 15 katas.
Keage
Remontant, fouetté.
Kekomi
Pénétrant
Kento
Deuxième et troisième métacarpiens de la main.
Ki
Energie, concept japonais de l’énergie vitale.
Kiai
Concentration mentale lors du Kime, qui peut s’exprimer par un cri bref pour mieux libérer toute l’énergie physique et mentale accumulée.
Kihon
Entraînement de base des techniques, Le karatéka exécute des séries répétitives de technique au commandement du professeur. On y recherche dans chaque mouvement la perfection techniques et la concentration physique et mentale (Kime).
Kime
Concentration de toutes les ressources physiques (force musculaire et vitesse du mouvement) et mentales (volonté et contrôle), en une fraction de second, lors du temps d’impact de l’arme naturelle sur la cible visée. Ce bref temps de contraction permet le transfert de l’énergie déployée vers le point d’impact. La décontraction totale suit aussitôt, avant une nouvelle mobilisation éventuelle pour une autre technique. Sans cette sensation de Kime, il n’y a pas de Karaté.
Kyu
Niveau de grades des débutants, de la ceinture blanche (9ème kyu) à la ceinture marron (1er kyu).
Mae
Devant.
Makiwara
Poteau de frappe dont l’usage est très ancien à Okinawa et au Japon. Il s’agit d’un paillasson, traditionnellement en paille de riz, fixé à la partie supérieure d’un poteau de bois. Il permet le durcissement des « armes naturelles » mais aussi le placement correct du corps qui doit participer tout entier à la frappe.
Mawatte
Ordre donné par le professeur au cours des exercices de Kihon pour faire tourner les élèves arrivés en bout de piste de 180 dégrés avant de les faire repartir dans l’autre sens pour la répétition du mouvement.
Migi
Côté droit du corps.
Rei
Respect.
Ryu
Ecole
Salut
Le salut de cérémonie est effectué en début et en fin de séance de travail, par tout les participants. Les commandements du professeurs sont : Seiza (à genoux!), Shomen ni rei (salut vers la place d’honneur du Dojo, où siège habituellement les portraits des maîtres), Sensei ni rei (salut au professeur), Sempai ni rei (salut aux gradés), Otogai ni rei (salut entre les élèves), Kiritsu ou Tate (Debout!). Le salut debout intervient sur le simple commandement Rei!
Seiken
Le Poing.
Sempai
Etudiant senior.
Sen
C’est la prise d’initiative au combat. Elle existe sous trois formes: Go-no-sen (blocage et contre attaque), Sen-no-sen (le blocage et la contre attaque se font dans le même temps), et le sen sen no sen (déclancher la reposte lorsque l’adversaire prépare son attaque).
Sensei
Professeur.
Tori
Celui qui fait l’action d’attaque.
Uke
Celui qui reçoit l’attaque.
Waza
Technique.
Yame
Ordre donné par le professeur (« revenez à la position de départ ») à la fin de l’exercice. On reste encore mentalement concentré, comme pour Yoi.
Yassme
Ordre donné par le professeur (« décontractez-vous »), juste après le Yame. On se détend alors seulement.
Yoi
Ordre donné par le professeur (« préparez-vous ») avant l’exécution d’une ou d’une série de techniques. On s’immobilise et on se concentre.

Copyright WIKF France. Webmaster: Pascal Magnin

Navigation

Social Media